Raquel Balencia Press Presentation

Photos from the Press Presentation of Raquel Balencia in Collaboration with Sofitel in Paris. 

Raquel Balencia introducing her collection during Paris FashionWeek

Raquel Balencia, favorite selection

Raquel Balencia est une jeune styliste vivant en Italie. En juillet dernier, elle a présenté sa première collection au prestigieux hôtel Sofitel Le Faubourg à Paris. Ses créations raffinées  et glamour ont suscité notre intérêt, nous lui avons donc posé quelques questions.

Sa passion pour la mode a débuté dès son enfance ; elle a grandi en Espagne, entourée de tissus, de bijoux et de poupées anciennes, grâce à ses grands-mères qui travaillaient toutes deux dans l’industrie de la mode. L’une d’elles était couturière pour la Maison Balenciaga. “J’ai été étonnée par la beauté des dessins. J’étais très curieuse, et passais mon temps à essayer les vêtements. J’étais animée par un grand désir d’apprendre à connaître les matériaux ” :  avoue Raquel.

Mon passé a indéniablement impacté son parcours professionnel et en particulier, son activité actuelle de créatrice. Raquel est très influencée par son histoire familiale. Elle collectionne aujourd’hui encore, des robes vintage datant de l’ époque de ses grands-mères couturières. 

Pour le volet business de la haute couture, elle est également influencée par son héritage familial. La force et le pouvoir des femmes de son enfance l’ont inspirée : «D’où je viens, les femmes sont habituées à prendre soin d’elles-mêmes, et diriger une société  en est une chose importante, outre le fait d’être mariée et d’avoir une famille.

Son expérience professionnelle de mannequin a également eu un grand impact. D’autant qu’elle a porté de magnifiques pièces lors des défilés de mode. “J’ai été particulièrement impressionnée par Dior et Valentino, c’était vraiment incroyable.”

Raquel n’a pas étudié le design de mode mais le droit. Cette designer autodidacte a commencé à découvrir l’univers de la mode avec ses grands-mères. «Bien sûr, il y a beaucoup d’établissements, d’écoles  permettant d’acquérir des connaissances en design et haute-couture mais c’est surtout une question de goût.» Elle collabore et participe à chaque étape du processus de création et de production de ses créations. “C’est aussi très personnel et intime, il faut sentir les tissus et savoir choisir les combinaisons des matériaux. Dans mes créations, je veux que les gens reconnaissent mon style personnel. » Pour conseiller ceux qui souhaitent faire carrière dans ce milieu, Raquel ne pense pas que les études  soient absolument nécessaires :« À mon avis, le plus important dans la création est l’expression de soi, quelque chose de profondément personnel et intime et l’attention que chacun porte à chaque détail. “

Raquel a une vision très intéressante de la féminité. Elle voit la féminité sous deux angles différents, la délicatesse et la puissance. De prime abord, ces deux notions semblent  antagonistes, mais c’est en fait, la complexité de cette reflexion qui rend ce concept de la féminité si intéressant. Elle a utilisé une très belle métaphore pour la partager avec nous: «Les fleurs sont délicates et fortes, peu importe leur variétés, elles sont belles sous toutes leurs formes, à leur manière, comme les femmes ! C’est pourquoi je revendique la féminité, non seulement dans la délicatesse mais à travers le pouvoir. J’aime voir des femmes oser la féminité et exprimer leur véritable personnalité. “

Quand nous avons demandé à Raquel si elle avait une muse ou si elle souhaitait que ses créations soient portées par des femmes célèbres, elle nous a dit que ce qui compte le plus pour elle, c’est que chaque femme se sente vraiment belle à l’intérieur, comme à l’extérieur. “J’aime l’idée de concevoir pour mes clientes. Je veux concevoir les robes dont elles rêvent. Chaque robe doit leur procurer le sentiment d’avoir été conçue spécialement pour elles. Je veux juste que mes clientes se sentent magnifiques dans mes créations, peu importe si elles sont célèbres ou non. En grandissant, au fil des années,  j’ai été étonnée par les actrices de l’âge d’or d’Hollywood, mais surtout par leur histoire, leur vie. Je suis vraiment touchée par le parcours de chaque femme, plutôt que par un visage ou la lueur de la jeunesse. “

Avant de créer ses propres collections, Raquel travaillait pour d’autres marques. Elle apprécie les  collaborations et partenariats avec d’autres designers: «J’aime vraiment les collaborations, et je crois que nous pouvons créer des oeuvres vraiment intéressantes, en croisant 

les idées de plusieurs créateurs.» Qui sait, des collaborations intéressantes pourraient émerger futur proche! 

En abordant la question de ses projets futurs, Raquel confie qu’elle souhaite que sa marque évolue  progressivement. «J’aime vraiment voir l’évolution après chaque collection.» Elle aimerait développer sa marque dans de nouveaux pays. Désormais, ses créations sont vendues en France et en Asie. Elles commencent à se développer largement en Italie, où elle est installée.

Raquel conçoit également des bijoux, d’autant qu’elle a été influencée par d’anciennes pièces de cristaux du 18ème et 19ème siècle qu’elle marie à de véritables  perles. “J’aimerais avoir davantage de temps pour travailler ces projets, la création couture me prend le plus clair de mon temps. Mais la conception de bijoux me permet d’exprimer différents aspects de ma créativité. Avec les bijoux, je suis plus classique en quelque sorte, j’aime mélanger des couleurs vives et lumineuses avec des des créations plus classiques. J’apprécie la valeur de matériaux purs, telles que les pierres semi-précieuses, les  cristaux et les perles qui permettent  de réaliser des pièces uniques et authentiques.